LE STEAK SAIGNANT

Quand la viande rouge dite steak saignant s’invite à notre table…..délicieux repas pour la santé de notre cerveau…..

COMPOSITION

  • 2 steaks de bœuf (de la viande rouge)steak_saignant_1
  • 1 cuil à soupe d’huile d’olive
  • 4 échalotes épluchées et coupées en quatre
  • 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique
  • 1 verre de vin rouge
  • 1 verre de bouillon de bœuf
  • 1 cuil à soupe Paprika
  • 1 cuil à café de thym
  • Du sel et poivre noir

PRÉPARATION ET CUISSON

  1. Enlever les steaks du réfrigérateur et les laisser en dehors jusqu’à ce qu’ils soient à température ambiante avant de les cuire.
  2. Placer une poêle sur feu vif, badigeonner les steaks saignant avec un peu d’huile, puis les assaisonner de sel et de poivre, laissez reposer environ 20 minutes
  3. Lorsque la poêle est chaude, cuire les steaks selon votre goût. Les réserver de sorte à conserver la chaleur et le maintenir saignant.
  4. Ajouter le reste d’huile dans la poêle et faire revenir les échalotes jusqu’à ce qu’elles brunissent.
  5. Ajouter le vinaigre, puis une minute plus tard, le vin rouge, le bouillon de bœuf, le paprika, et le thym. Laisser mijoter la sauce pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elle épaississe légèrement.
  6. Verser la sauce sur le steak…. Et servir avec des haricots verts et de petites pommes de terre sautées.

POURQUOI MANGEONS-NOUS LA VIANDE ?

Tout d’abord, parce que c’est bon au goût, mais pas seulement. La viande nous apporte les protéines, et plus précisément, les acides aminés dont notre corps a besoin. Ceux-ci serviront à la construction de tout un tas de choses dans notre corps, comme par exemple, les neurones qui, en ce moment-même, vous permettent de lire et comprendre cet article.

De plus, contrairement aux végétaux, la viande nous apporte du fer, du zinc, de la vitamine B12, ainsi que les acides gras (Oméga-3 & Oméga-6) en quantité suffisante, et sous une forme facilement assimilable par notre corps.
Par exemple, notre organisme est capable d’absorber 25 à 30% du fer contenu dans un steak, contre seulement 2 ou 3% dans un végétal. Ce qui veut dire que, pour couvrir les besoins journalier, environ 600 gr de bœuf suffiraient, alors qu’il faudrait plus de 2 kilos d’épinards.

Plusieurs études ont fait le rapprochement entre la déficience cognitive et la carence en viande. Bien que ces résultats soient sujets à débat, tout le monde tombe d’accord sur le fait que la viande est indispensable au bon fonctionnement du cerveau.
L’avantage de la viande saignante, c’est qu’elle concentre dans un petit volume de nourriture les vitamines et minéraux qui nous sont vitaux. Toutefois, l’excès comme la carence ne sont pas souhaitables, il est donc préférable d’en manger en quantité modérée (2 à 3 fois par semaine pour la viande rouge par exemple) et surtout de bonne qualité.

RESTEZ EN BONNE SANTÉ !!!