MAKAYABU- LA MORUE SAUCE BLANCHE

Présentation :

Cette recette de makayabu la morue, trouve sa place sur toutes les tables et fait le bonheur de nombreux gourmands. Peut être servi avec le bitekuteku (les amarantes), pourquoi pas avec le pondu ou encore le mfumbwa. Enrichie en vitamines, protéines des légumes et épices qui entrent en préparation de la recette.

Composition :

  • 1 poisson (likayabu – la morue)
  • 1 grosse aubergine violette
  • 2 oignons
  • 2 gousses d’ail
  • 1 piment vert, 1 poivron vert
  • 1 feuille de laurier
  • 1 bouillon en cube
  • 1 tasse à café d’huile végétale

 

Préparation et cuisson

  • couper le poisson en 4 morceaux
  • enlever les écailles sur le poisson makayabu (la morue)
  • laisser reposer dans une bassine d’eau environ 5 heures
  • pendant les 5 heures changer l’eau au  moins 2 fois
  • tremper oignons et ail dans un peu d’eau question que ça vous pique pas les yeux
  • couper les ingrédients en lamelle
  • marmite au feu, mettre un filet d’huile végétale et faire revenir les morceaux de likayabu une minute (faites attention que l’huile ne noircisse pas)
  • retirer la marmite du feu et enlever les morceaux de mikayabu – la morue
  • il ne vous reste que l’huile, déposer la moitié des ingrédients et dessus les morceaux du poisson ensuite rajouter le reste des ingrédients
  • arroser avec un peu d’eau et le reste d’huile, couvrir et laisser cuire environ 15 minutes
  • 5 minutes avant la fin de cuisson rajouter un bouillon en cube de crevette ou carrément de poisson au besoin, une feuille de laurier et un piment vert.
  • Au bout de 5 minutes le repas est prêt.
  • Bon appétit !

Servir avec l’accompagnement de votre choix.

Valeur nutritive

Légume de nature, l’aubergine dans cette recette est prise comme condiment (ingrédient) majeur et indispensable. Ses bienfaits nous laissent sans voix.

Ce légume à la peau violette est originaire d’Afrique.

L’aubergine est un légume qui possède une forte teneur en eau, ainsi se révèle peu calorique mais riche en zinc, en magnésium et surtout en potassium. Côté vitamines, elle contient de la vitamine B1, B3, B6 et B9, un peu de vitamine C, de la provitamine A et de la vitamine E, elle est également pauvre en sucres. La peau de l’aubergine, quant à elle, contient beaucoup de fibres et d’antioxydants.

On reconnaît à ce merveilleux légume plusieurs bienfaits nutritionnels :

En raison de sa faible teneur en sodium, elle convient parfaitement aux personnes suivant un régime sans sel, elle possède aussi des propriétés diurétiques,  stimule la régénération cellulaire et protège contre les maladies vasculaires en piégeant le mauvais cholestérol.

Légume qui aide à la digestion et permet de diminuer le niveau de graisse dans l’organisme, un excellent laxatif grâce aux fibres de ses graines. Manger régulièrement l’aubergine diminuerait ainsi les risques d’hypertension et d’athérome. Enfin, l’aubergine est aussi un allié beauté qui, mêlée à de l’huile d’argan ou d’olive, redonne un teint plus affirmé et éclatant.

Address

Our Address:

-

Telephone:

-

Email:

-

Web:

-