Présentation recette

La RDC regorge de milliers d’espèces de poisson. Tous sont comestibles et facilement pochés à toutes les sauces, jamais consommés crus. Mais sa préparation diffère selon la région où l’on se trouve. Le poisson fumé utilisé dans cette recette est une merveille, de par son goût doux fumé et sa chair dense, il est préparé avec les condiments locaux. Son mode de cuisson facile nous laisse sans voix, à vous les tabliers !

Composition

  • 1 gros poisson fumé, mungusu
  • 2 échalotes (oignons roux)
  • 1 gros poivron vert
  • 1/8 de noix de muscade
  • 1 bouillon en cube marinade
  • 1 tasse d’huile végétale
  • Un peu de sel

Préparation et cuisson

Le poisson fumé Mungusu est un peu dur, voilà pourquoi il vous faut nécessairement le tremper dans l’eau une nuit soit le bouillir pour la tendreté du poisson.

  • Bien nettoyer le poisson, au besoin avec l’éponge à vaisselle (sans savon) question de retirer toute la matière grasse et noire sur la peau du poisson
  • Laissez reposer le poisson soit dans une bassine d’eau toute une nuit et ajouter un peu de sel, soit le bouillir avec du sel
  • Emietter le poisson, ne garder que la chair
  • Nettoyer et découper grossièrement les épices
  • Poêle sur le feu, chauffer l’huile et faites revenir d’abord le poisson 1 minute, puis ajouter le poivron et oignon, remuer toute suite
  • Arroser avec un peu d’eau (quantité raisonnable), remuer…
  • Râper la noix de muscade dessus, remuer…
  • Laisser cuire environ 10 minutes
  • Parsemer le bouillon en cube, laisser mijoter environ 1 minute et c’est prêt !

Ce plat se mange avec ; fufu, tarot, plantain, chikwangue, pain, pomme de terre nature, riz et bien d’autres accompagnements.

Bon appétit a tous !

Valeur nutritive

Petit, gros, ou gras, le poisson reste une bonne source de protéines, de vitamines et minéraux. Possède d’incroyables vertus pour notre quotidien.

Qu’il soit frais, surgelé, fumé ils contiennent tous des vitamines B6, B12, A, D, E et grâce à son apport suffisant en Omega 3 d’origine animale, il est préférable de consommer le poisson 2 fois la semaine.

En effet, l’Omega 3 diminue le mauvais cholestérol, participe à la constitution des membranes cellulaires du corps humain notamment du cerveau.

Mieux vaut en consommer !