HARICOT VERT AUX LARDONS

Pour la petite histoire, Christophe Colomb n’a pas seulement découvert l’Amérique en 1492. Il a également découvert les haricots verts et plus précisément à Cuba lors de son premier voyage.
Riche en fibres et en sels minéraux, peu calorique et très facile à préparer, le haricot vert devrait être un de vos légumes favoris.

COMPOSITION DE LA RECETTE
• 800 g de haricots verts
• 200 g de lardons
• 1 poivron rouge
• 1 c. à s. de feuilles de persil plat bien ciselées
• 30 g de beurre (salé ou non salé c’est facultatif)
• Du sel et poivre du moulin

PREPARATION ET CUISSON
• Équeutez et effilez les haricots.
• Lavez-les à grande eau, puis égouttez-les.
• Apprêtez les lardons…émiettez-les a toute fin
• Plongez-les 2 min dans l’eau bouillante puis les égoutter.
• Plongez également les haricots verts dans une marmite d’eau bouillante, salez à la reprise de l’ébullition et faites-les cuire 4 à 10 min selon leur fraîcheur, en les goûtant de temps en temps pour apprécier leur degré de cuisson.
• Gardez-les un peu croquants. Sortez-les avec une écumoire, plongez-les aussitôt dans un récipient d’eau glacée question de garder sa belle couleur verte, puis égouttez-les.
• Séchez-les dans un torchon.
• Ensuite, chauffez le beurre dans une grande poêle. Ajoutez les lardons et faites-les rissoler 1 ou 2 min à feu modéré, pour qu’ils dorent en restant fondants.
• Versez les haricots dans la poêle et faites revenir l’ensemble quelques instants à feu moyen, sans cesser de remuer.
• Parsemez de persil, poivrez, ajoutez le poivron rouge découpé en lamelle, et laissez encore 1 ou 2 min sur le feu en remuant et servez dans un plat chaud.
BONNE DEGUSTATION !!!





APPORT NUTRITIF DE HARICOT VERT
Le haricot vert possède des sels minéraux tels que le sodium, le potassium et du fer. Ce dernier se synthétise avec l’aide de la vitamine C qui a une forte présence dans le haricot. De plus, la vitamine B9 n’est pas en reste dans le haricot vert. La consommation régulière de haricot vert est intéressante sur le plan de la santé. Riche en fibres, ces derniers sont bénéfiques pour le transit intestinal.
En effet, le haricot vert est composé de fibres insolubles et de fibres solubles exerçant diverses actions sur l’organisme. Les fibres insolubles vont limiter la constipation en augmentant le volume des selles. Les fibres solubles agissent sur la prévention des maladies cardio-vasculaires et permettent de limiter l’apparition du diabète.
Soulignons que le haricot vert contient environ 8g de fibres pour 100 g, ce qui permet de ressentir un effet de satiété rapidement après consommation. Les fibres contenues dans ce légume permettent de limiter les effets du cancer du côlon.
Aussi, Le haricot est une très bonne source de manganèse; il réduit considérablement les effets liés à la ménopause. Une étude clinique a montré que les femmes qui consomment quotidiennement de grandes quantités de manganèse souffrent moins de maux de ventre et de changement d’humeur que celles qui en mangent peu.
Mieux vaut en consommer !!!